Le travail demain ? Les travaux sont en cours...

Les débats passionnés suscités par la loi Travail auraient presque tendance à faire oublier qu'elle ne traite que du salariat en laissant de côté le travail indépendant... Or, ce dernier représente pourtant aujourd'hui LE véritable gisement de productivité et d'emploi. Alors qu'aux Etats-Unis, les travailleurs indépendants représentent 35% des actifs, ils ne sont selon l'Insee que 10% en France où l'on compte désormais 600 nouveaux indépendants chaque jour.

Hasard du calendrier, les 52 articles du projet de loi ont été présentés en février le même jour que les (mauvais) chiffres du chômage... Apparemment, les pouvoirs publics ont du mal à prendre toute la mesure des changements dans notre rapport au travail et des manières de l'exercer que facilitent les bouleversements du digital et de l'économie collaborative.

Pourtant, les pistes d'action ne manquent pas car on n'a jamais compté autant d'études et de rapports commandés en si peu de temps temps sur des mutations en cours... On citera dans le désordre et entre autres le rapport "Transformation numérique et vie au travail" du DRH d'Orange Bruno Mettling, celui du député Pascal Terrasse consacré à l'économie collaborative, “Travail, Emploi, Numérique, les nouvelles trajectoires” publié par le Conseil National du Numérique et enfin le document de travail de France Stratégie sur l'avenir du travail.

On notera toutefois qu'un consensus semble se faire jour dans toute cette réflexion en cours : la nécessité d'inventer un nouveau statut de l'actif où les droits seront attachés à la personne et non plus à son statut... @ suivre sur le J'hublog !